arrow top

Vendredi 28 août 2020

André Manoukian & China Moses


Affiche Andre Manoukian & China Moses Photo Andre Manoukian & China Moses

China n’est pas une chanteuse de jazz. China n’est pas une chanteuse de blues. China est une chanteuse de torch song.

La Torch Song, chanson faite pour rallumer la flamme des amours impossibles, est un genre dont les maitres étaient Sinatra et Jessica Rabbit.

André Manoukian, pianiste amoureux des voix, les goûte, les soupèse, les jauge, les questionne, les titille, les hume, les respire, les enrobe de son délicat piano.

Ils ont choisi la formule du duo pour laisser libre cours à leur dialogue amoureux. Gare au feu. Voilà ce que vous pourriez entendre le soir du concert...

Don’t let me be, Cheek to cheek, So in love (Cole Porter), What a wonderful world (Louis Armstrong), Lullaby of birdland (Ella Fitzgerald), I’ve got you under my skin (Sinatra), My funny Valentine (Sinatra), Why don’t you do right (Peggy Lee), I just wanna make love to you (Etta James), Hot stuff (Donna Summer), I can’t stand the rain (Tina Turner), Crazy blues, The mailman the butcher and me (China Moses), Cry me a river (Julie London), What a difference a day makes (Dinah Washington), Mad about you, It had to be you (Harry Connick Junior)

www.enzoproductions.com/fr/artistes/china-moses-et-andre-manoukian

Le spectacle débutera à 20h00 avec une première partie orchestrée par Marc Jolivet et ses amis.

Ils vous proposeront plusieurs moments d’humour et de musique, et notamment un sketch de circonstance, « Mort au Coronavirus », sketch revigorant, rempli d’énergie et d’humour caustique. L’arrivée sur scène d’André Manoukian et de China Moses est prévue aux alentours de 21h30, après un entracte d’une quarantaine de minutes.

logo purjus communication Les soirées de Saint-Marc 2020